Retour à aide et ressources

Aide et ressources

Bénévoles

Qu'est-ce-que le bénévolat ?

Qu’est-ce-que le bénévolat ? 

De nos jours, les risques de la vie sont de plus en plus nombreux et les personnes qui s’engagent dans le bénévolat se posent des questions sur leur protection pendant leurs activités, mais aussi en ce qui concerne les chemins et parcours effectués dans l’intérêt de l’association. Finalement la question du statut des bénévoles est aussi une question de la reconnaissance du travail des bénévoles.

Le bénévole est celui qui s’engage, de son plein gré, sans toucher de rémunération au sens monétaire du terme, dans une action au service d’un tiers ou de la communauté. Peuvent être pris en charge, outre les frais encourus dans le cadre du travail bénévole, des indemnités pour autant qu’elles soient d’ordre purement symbolique.

Il n’y a pas de statut de bénévole au Luxembourg. Néanmoins en ce qui concerne la sécurité sociale, le législateur a tenu compte, du moins en partie, du phénomène du bénévolat.


Bon à savoir

Quelles différences avec le volontariat ? 

Le bénévolat et le service volontaire sont deux formes d'engagement personnel. Que vous soyez bénévole ou volontaire, vous investissez votre temps et votre énergie pour une bonne cause. Il existe des différences formelles entre ces deux formes d'engagement :

Bénévolat 
Le bénévolat est l'engagement libre et gratuit des personnes qui agissent, pour d’autres ou pour l’intérêt collectif, dans une structure débordant celle de la simple entraide familiale ou amicale.

Service volontaire
Le service volontaire permet à des jeunes âgés de moins de trente ans de s’investir dans un projet bien défini et d'intérêt général de son choix à temps plein pour une durée déterminée, qui, en principe, ne peut être inférieure à 3 mois et qui ne dépasse pas les 12 mois. Le volontaire n’est pas le porteur du projet, mais au contraire encadré dans la réalisation de ses tâches. C’est une opportunité d’apprentissage et d’orientation par l’expérience pratique, qui aide à développer les idées et talents, qui permettent d’être avec d’autres jeunes, tout en collaborant avec des professionnels au niveau national et international.

Le service volontaire des jeunes est réglé par la loi du 31 octobre 2007, conférant entre autres de nombreux avantages aux volontaires comme un argent de poche, une indemnité de subsistance et l’affiliation aux assurances sociales. Le Service National de la Jeunesse est l’organe de coordination des services volontaires.

Actuellement, quatre programmes de service volontaire différents, sont proposés par le Service National de la Jeunesse :

  • Service volontaire d’orientation (SVO)

Le service volontaire d’orientation s'adresse aux résidants âgés entre 16 et 30 ans. Seront admis à ce dispositif les jeunes qui ont terminé leur obligation scolaire et qui sont motivés de s'engager dans un projet dans le domaine socio-culturel, socio-éducatif, culturel ou de la protection de l’environnement. Le service volontaire est une activité à plein temps et dure au minimum 3 mois et au maximum 12 mois. Le service volontaire d'orientation met l’accent sur l’acquisition de compétences pratiques auprès d’une organisation d’accueil agréée et un accompagnement personnalisé dans le développement d'un projet d'insertion scolaire et/ou professionnelle.

  • Service volontaire européen (SVE)

Le Service Volontaire européen permet d’un côté au jeune de vivre une expérience exceptionnelle durant 2 à 12 mois en s’engageant dans un projet d’utilité publique à l’étranger, d’un autre côté, il aide les associations et collectivités à intégrer de nouvelles idées et des éléments interculturels dans ses activités. Et enfin, le Service Volontaire permet de construire de nouveaux partenariats au niveau européen.

  • Service volontaire de coopération (SVC)

Le service volontaire de coopération offre un cadre adapté aux jeunes voulant investir leur temps et leur énergie dans la problématique des pays en voie de développement ... . II constitue un outil de sensibilisation aux problèmes des pays en voie de développement, une opportunité d’apprentissage pour le volontaire, ainsi qu’un outil de promotion du dialogue interculturel.

Il s’adresse aux jeunes âgés entre 18 et 30 ans, désireux de s’engager pour une durée allant de 3 mois à 12 mois dans un projet de coopération au développement. Bien qu’une expérience professionnelle ou des compétences spécifiques ne soient pas exigées, il est préférable que le jeune intéressé soit déjà en contact avec une organisation non gouvernemental œuvrant dans le cadre de la coopération avant de s’inscrire au SNJ.

Ce programme est réalisé en concertation avec le Ministère de la Coopération et l’organisation « Cercle des ONG » Cette association peut aider des candidats à trouver une organisation d’envoi appropriée.

  • Service volontaire civique (SVCi)

Le service volontaire civique offre une opportunité concrète à l’engagement citoyen des jeunes résidents. Il a comme objectif la promotion du bénévolat des jeunes en leur donnant la possibilité de s’investir pour une durée déterminée dans un projet déterminé au plan national afin de les mobiliser pour un engagement plus pérenne.